VIEUX EMOIS...

Publié le par BBJane


Je devais avoir six ou sept ans lors de ma première écoute de ce disque.
Un 45 tours emprunté à la collection de mes parents.
Coup de foudre immédiat pour la voix ronde, veloutée (et un poil trop sûre de ses effets) du chanteur -- et pour son adorable bouille de gamin prolongé et boudeur -- et pour l'expression précocement nostalgique qu'il arborait sur la pochette.
La galette tournoya en boucle sur mon électrophone pendant des mois, éveillant en moi des émois qui furent probablement d'ordre innocemment homoaffectif.
Les années passèrent... Je conservai le disque par pur fétichisme passéiste, sans l'écouter jamais... puis le perdis au cours d'un déménagement... Léger pincement au coeur, de courte durée -- mais pincement quand même...
Et voilà que, le mois dernier, j'en découvre un exemplaire dans la collection de mon amoureux. Un vieux cadeau de son ex belle-doche (laquelle est mère d'un fils unique... vous me suivez ?...)
 "Je ne l'ai jamais écouté, me confie-t-il. Si j'avais écouté tous les disques offerts par mon ex belle-mère, je serais probablement interné à l'heure actuelle... Il est bien, celui-là ?..."
Ma réponse enthousiaste et le mouillage incontrôlé de mes mirettes l'a incité à me l'offrir.
(Vous en voulez un aperçu ?... Version Eurovisionnesque, avec commentaires circonstanciés... Cliquez sur la pochette...)


Cliquez !

Depuis, la galette passe en boucle sur ma platine. Et je dois confesser que la voix ronde, veloutée (et un poil trop sûre de ses effets) du chanteur-- et son adorable bouille de gamin prolongé... (etc...)
Les années ont passé... Et Bobby SOLO a enregistré, en 2004, un album de reprises de Johnny CASH qui ne ferait pas honte à son inspirateur -- "Girl from North Country", version SOLO, est même carrément supérieur à l'original...
Sa bouille, sur la pochette du CD, est moins ronde, plus ravinée, mais me fait toujours autant craquer. Quant à sa voix... -- on ne dira jamais assez les bienfaits de la patine sur le velours...
En 2004, justement, le cinéaste gay François OZON sauvait son pire navet (il a l'élégance d'en réaliser un entre deux chefs-d'oeuvre) intitulé 5X2, en glissant, au moment opportun (scène de rupture amoureuse) l'une des meilleures chansons de Bobby. La voici, en cliquant sur la pochette de l'album dans lequel... il ne la chante pas !...


Cliquez !

Amour ! Quand tu nous tiens !...

Publié dans MIOUZIC !

Commenter cet article

bbjane 19/01/2009 10:01

@ DALIFAN :
Si tu réécoutes de la musique celtique, je te suggère d'aller jeter un œil (et une oreille) ici :
http://festindohmelle.canalblog.com/archives/2009/01/17/12124249.html
... et de participer au débat, pourquoi pas ?...

@ FUGITIVE :
Bon courage pour trouver John WILLIAM sur la toile... Je m'y suis essayée, mais à part "Old man river", c'est peau de balle...

dalifan 19/01/2009 09:05

ouh lala, tu m'oblige a commer partout ! articles drole et varié !...bobby, je ne l'ai pas connu à cette epoque ( eh dalifan n'es pas une vioque lol ) ...mais quand il a fait son comeback ( hum ) dans les seventies avec " une lacrima sul viso"... kitsch à souhait, mais il a la classe sur les tofs, le bobby ( un nom de chien, en plus ! ), allez, zou, c'est lundi..;( ah grrr, jessie garon se reveille en moi... afrreux, afreux rockers ! me laisseront-ils un jour en paix avec moi même ?...surtout qu'en ce moment je me replonge aussi dans la musique celtique, ambiance oblige !

Fugitive 19/01/2009 06:39

De vous à moi, quel émoi, je vous en ai tutoyé ! Quel instant fou d'intimité ! Je vous sauterais bien au cou pour John William, mais le Net vous en préserve ! Ma chère, je vais de ce pas farfouiller dans les images d'archives de notre bonne vieille Toile. mille mercis...

bbjane 18/01/2009 22:07

"Cindy, oh Cindy" a été chanté par beaucoup de monde...
Mais si vous cherchez, Fugitive, un interprète français à la voix de Black, aux dernières nouvelles, il s'agirait de John WILLIAM... qui avait une voix de Black, because : Franco-Ivoirien...
Mais non, mais non... Pas la peine de m'applaudir...

Miss Wendell 18/01/2009 20:05

Harry Belafonte ? Ce ne serait pas lui, Fugitive ?